Téléphone 02 35 63 99 99

Accompagnement et soutien au veuvage

DIALOGUE & SOLIDARITÉ


DIALOGUE & SOLIDARITÉ VINGT ANS AU SERVICE DES PERSONNES EN DEUIL

A Rouen, Dialogue & Solidarité accueille, soutien et écoute les personnes en deuil d'un.e conjoint.e, d'un.e concubin.e ou d'un.e partenaire de vie.

L'association propose des services gratuits, ouverts à tous, sous différentes formes :

  • L'écoute téléphonique permet aux veuves et aux veufs de se mettre en relation avec l'équipe de Dialogue & Solidarité et d'être orienté.e.s selon leurs demandes et besoins ;
  • Les entretiens individuels permettent de répondre à une demande personnelle, de s'exprimer en privé ou encore de faire un travail complémentaire à celui du groupe de paroles ;
  • Les réunions de groupe de paroles (8 à 10 personnes) se déroulent une fois par mois en toute confidentialité afin d'échanger avec des personnes vivant une situation de deuil. Avant d'intégrer un groupe, un entretien préalable est réalisé avec une professionnelle de l'écoute et du veuvage ;
  • Les entretiens téléphoniques sont proposés aux personnes ne pouvant pas se déplacer.

L'accompagnement, les moments de partages et d'échanges, sont assurés par notre conseillère conjugale et familiale, formée et expérimentée sur le sujet du deuil.

Vous serez accueilli dans nos locaux de Rouen
Tous les jeudis et vendredis de 8h à 12h30 et de 13h30 à 16h

DIALOGUE & SOLIDARITÉ

Centre Bien Vieillir Normandie (9ème étage)
57 avenue de Bretagne
76100 ROUEN


Pour prendre rendez-vous

N°Vert : 0 800 49 46 27 (service et appel gratuits)

Et pour en savoir plus :

www.dialogueetsolidarite.asso.fr



"A Dialogue et solidarité, j'étais venu pour aller mieux le plus vite possible !
J'ai appris en entretien individuel et en groupe de paroles qu'il faut du temps…
Comment faire de la place à mon chagrin au lieu de le fuir…
J'ai compris que ma désorganisation était normale et cela m'a rassuré.
J'ai accepté cette fatigue constante et j'ai ralenti, moi qui voulais courir vite pour ne pas être rattrapé pas la peine, j'ai appris à l'accueillir."

Paul


"A la mort de mon mari, j'ai eu très peur que tous nos souvenirs partent avec son corps, peur de le perdre, de perdre son image, son regard, de ne plus me souvenir du son de sa voix, le bruit de ses pas…
Mettre des mots sur mon mal être et ma souffrance, m'a aidé à me comprendre, et à refaire connaissance avec moi."

Sylvie


"Moi qui n'ose pas parler de moi, j'ai d'abord beaucoup écouté les autres et leur histoire faisait écho à la mienne. Ils exprimaient ce que je ressentais et que je n'avais jamais dit.
Petit à petit, j'ai eu envie de leur dire comme je les comprenais et comme je les remerciais pour tous ce partage."

Yvonne


"Il y a quelque chose de plus grand que la mort, c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants."

Jean d'Ormesson

Nos partenaires